Plus belle ma vie

Mes amis, mes amours, vous connaissez la suite!

vendredi 23 mai 2008

Sur la ligne de départ

Ce Week end, il m’est arrivé tout un tas d’aventures. Tellement beaucoup que je crois que je vais être obligée de vous raconter en plusieurs fois. Avec une semaine de retard, d'accord. Ben oui faut savoir maintenir le suspens !

J’avais un entretien d’embauche au Crédit Réciproque de Nevers le vendredi matin (entre parenthèses, j'ai reçu la réponse: c'est non, mais je m'en doutais donc je ne suis pas déçue) Je suis donc partie jeudi au volant de ma nouvelle voiture, la susnommée 205 Look. C’est génial une 205. Je revis (financièrement) depuis que je l’ai. Car tenez vous bien les gens de l’internet, j’ai fait exactement 923 km avec le plein (52 €) de diesel. Yes.

IMG_1176

L'est belle ma nouvelle titine offerte par mon chéri non?

Donc bref, jeudi soir, je m’apprêtais à partir, juste après le boulot pour un voyage de 300 km. Sauf qu’il pleuvait. Beaucoup. Et que mes essuies glace n’essuyaient plus rien du tout.

Armée de tout mon courage, je suis donc partie à la recherche d’essuie-glaces tout neufs qui me permettraient d’arriver à bon port sous cette pluie diluvienne. Et non, je n’exagère pas. Je suis donc arrivé au magasin très bien nommé « la croisée des chemins » (ou Carrefour pour les intimes) qu’on pourrait aussi appeler « le dédale » parce que trouver le rayon auto quand tu es une fille qui n’a jamais mis les pieds ailleurs qu’au rayon collants, et qu’en plus ils ont changé tout le magasin, cela relève de l’exploit.

Après j’ai repéré l’ordinateur. J’avais vu que Chéri avait fait ça l’autre fois. C’est un truc trop bien où tu rentres des informations qui te donnent quels essuie-glace il faut acheter. Donc déjà il a fallu que je me souvienne si 205 c’est Peugeot ou Renault, parce que moi, je ne sais jamais. Bon suffit de tester hein. Après il m’a juste demandé c’était une combien de portes et il m’a sorti les références de mes essuie-glaces. Que j’ai fièrement payés à la caisse. C’est un peu moins fière qu’après je me suis dit qu’il fallait que je les change, et qu’il n’y avait aucun homme dans mon travail qui serait susceptible de le faire. (ça, c’est parce qu’on est que des filles) Mais pas de panique, Chéri m’avait dit : c’est facile tu clipses. Alors j’ai regardé attentivement. J’ai réussi à en défaire un, mais comme je n’avais pas vraiment regardé comment j’avais fait, j’ai aussi du défaire le deuxième pour faire le geste à l’envers pour les remettre. C’est vicieux les essuie-glaces neuf, parce qu’il y a un petit bitoniau à enlever avant. Mais j’ai réussi et je fus fin prête pour partir… sous un grand soleil.

PS rien à voir: c'est bon c'est arrangé pour la BX, le mec nous a donné son numéro de carnet de circulation et sa commune de rattachement. ouf!

Posté par miss_mary à 08:06 - Voyages - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est très trsè bravo (plus je lis les aventuires voituresques et plus je suis contente de ne pas en avoir)

    Posté par Ashley, vendredi 23 mai 2008 à 13:54

Poster un commentaire