Plus belle ma vie

Mes amis, mes amours, vous connaissez la suite!

lundi 29 septembre 2008

My name is Lander, Highlander

Cette semaine, je fais un petit break dans mes aventures toulousaines pour lancer une mini série de l'été (enfin de l'automne maintenant...) sur l'histoire.
Mini série car je posterai un sujet dessus tous les jours de la semaine où je serai là, ce qui fait trois jours car jeudi je pars pour la capitale voir Gad Elmaleh (et Ashley aussi du même coup!)
Jeudi je vous programmerai donc les histoires de la fin de mes vacances, vous connaîtrez donc les résultats du jeu!

Quand j'étais à l'école, on m'a toujours dit de faire une introduction, voilà qui est fait. Rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Si il y a bien quelque chose qui me passionne, c'est l'histoire. Pas l'Histoire, l'histoire, celle de la vie quotidienne.
Petite j'ai tour à tour voulu être archéologue (mais mon père m'avait dit que vu mon rapport aux araignées j'allais avoir du mal), prof d'histoire (mais j'aime pas la Géo), guide conférencier.
Allez savoir pourquoi, j'ai fini employée de banque.

J'aime imaginer quelle était la vie à telle ou telle époque. Je me gave de films, de musées, de livres, tout ce qui me tombe sous la main y passe!
Et j'ai eu mes périodes de préférence. Aux alentours de l'âge de 10 ans j'étais passionnée par les dinosaures, mais je me suis vite rendue compte que niveau vie quotidienne, à part de savoir que le tyranosaure était vraiment très très dangereux, c'était assez limité! Mais je connaissais tout de cette époque, et mes parents m'aidaient à assouvir ma passion du mieux qu'ils pouvaient: ainsi trône toujours dans le hall d'entrée l'affiche annonçant l'exposition sur les dinosaures, présente à Bourges en 1991, affiche que mon père avait piquée sur le poteau d'un feu rouge
(ou d'un stop, j'ai jamais su).

DSC00903

Grâce à la complicité de mon frère, je peux vous montrer que 17 ans après, elle est toujours sur le mur...

Après j'ai eu ma période "Louis XIV". J'ai visité Versailles (je rêve d'y retourner), j'ai enmagasiné un nombre incalculable de livres sur le sujet, et même encore aujourd'hui, mon déguisement préféré reste la robe de bal à la cour de Louis XIV.

fla_04_01_img_popup

Quelques années plus tard, j'étais en 4e à l'époque, ma prof d'histoire nous a proposé, à moi et à quelques autres, de participer à un groupe d'histoire. J'étais ravie! Nous devions faire des recherches et participer à un concours sur la Résistance. Nous avions choisi comme thème "Les femmes dans la Résistance". Je crois bien que nous avions fait une vidéo (il faudrait que je demande confirmation à mes parents) mais il me semble bien que c'était cela car je nous revois en train d'écrire sur les murs de la cour les V de la Victoire à la craie.
J'aimerais bien retrouver cette vidéo, car en plus nous avions gagné. Ce petit groupe m'a motivée à vouloir en apprendre plus sur la 2nde guerre mondiale, et particulièrement sur la résistance.
Cela tombait plutôt bien car Bourges avait été bien placé niveau résistance, la ligne de démarcation passant à Vierzon, à quelques kms de là. Mon lycée avait même servi de décor au tournage au film "Le franciscain de Bourges", que je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion de voir.
Par la suite j'ai donc participé à plusieurs manifestations sur ce thème, j'ai même prononcé un discours lors d'une commémoration devant le maire!

img433

Oui c'est bien moi là!


J'ai aussi participé à un concours de journalisme, j'ai maintenu ce thème et j'ai gagné un prix: les 3 premiers volumes d'une magnifique encyclopédie historique
(mes parents ont donc été obligés d'acheter les 20 autres lol)

SI un jour quelqu'un devait inventer quelque chose, moi j'aimerais bien qu'il invente la machine à remonter le temps. Si bien sûr, ce serait utile pour gagner au loto, je pense que je m'amuserais aussi beaucoup.


Je m'imagine allongée dans un loggia en train de manger du raison blanc à Pompéi, entourée d'esclaves, tandis que le Vésuve commence à gronder au loin.

Deux_elegantes_romaines
Mais moi je serais vachement plus classe

Je m'imagine dans un château sombre aux tentures murales rouge sang, à manger du gibier fraîchement chassé du matin, tandis que les menaces de la guerre de 100 ans se font sentir.

Je m'imagine discuter avec Leonard de Vinci de ses nouvelles inventions qui n'auront jamais, jamais d'avenir, tandis que la cour de François 1er se hâte pour rejoindre le château de Chambord.

labyrinthe_mervilleJe m'imagine se voir transformer le petit pavillon de chasse de versailles en château monumental, jouer à cache-cache dans les labyrinthes de buis en robe de soie brodée d'or et admirer les jeux de fontaines du parc.
Je m'imagine la prise de la bastille, la guillotine que je serai allée admirer, non sans un brin de dégoût.
Je m'imagine les RDV amoureux sur une barque, à l'ombre de mon ombrelle, à écouter le chant des oiseaux.
Je m'imagine la construction de la tour eiffel, la vie à Paris en 1900, l'expositionexpo_cafe_b universelle, le premier téléphone, la première automobile, les jeux d'enfant au parc Monceau.
Je m'imagine Mistinguett, la butte Montmartre, les peintres, la vie d'artiste.
Je m'imagine l'arrivée du swing, les robes qui se raccourcissent, les sorties dans les dancings en cachette.
Je m'imagine l'enfer, l'arrivée des nazis, les cachettes à trouver, les ruses à inventer, l'espoir de la délivrance
Je m'imagine "Salut les copains", les robes vichy bleues, les rubans dans les cheveux, la première cigarette en cachette
Je m'imagine Woodstock, les pattes d'eph', les tee-shirt orange, les grosses lunettes et la liberté.

J'aimerais bien une machine à remonter le temps. Mais bien sûr, moi je n'aimerais vivre qu'en position de femme riche et à l'avant-garde de son époque, sinon c'est pas drôle (oui au risque de vous étonner, je n'ai jamais rêvé d'aller labourer un champ. Et en plus j'ai le rhume des foins)

Comme personne n'a encore voulu inventer la machine à remonter le temps (je suis sûre que le gouvernement fait pression), j'aimerais bien, à défaut, faire partie d'une association qui ferait de reconstitutions historiques. Du genre Puy du Fou ou château de Murol. Mais mes recherches sur lyon sont restées bredouilles, si quelqu'un a un bon plan (j'ai même tenté les jeux de rôles, mais eux, à part des robots, ils ne savent pas intérpréter grand chose...)

Posté par miss_mary à 20:34 - Tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi) - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est dingue, en 4ème, j'étais coiffée comme toi, une queue de cheval basse avec une barette ! Dingue non ?

    Posté par C'est Alice !, mercredi 1 octobre 2008 à 09:57
  • J'aime aussi l'histoire de ton point de vue...

    Posté par mama, dimanche 5 janvier 2014 à 17:30

Poster un commentaire