Plus belle ma vie

Mes amis, mes amours, vous connaissez la suite!

lundi 28 juillet 2008

Isabella fait son festival

Il y a environ un mois, mes copines de mon cours de country m’ont demandé si je voulais les accompagner à un festival de country qui avait lieu à Craponne. J’avais pensé que c’était cool, c’était juste à côté de Lyon. Oui, mais non en fait. Il ne s’agissait pas de Craponne à côté de Lyon mais bien de Craponne sur Arzon, dans le 43. 150 km mais quand on aime on ne compte pas !

Nous avions donc décidé qui emmènerait qui car tout le monde ne pouvait pas arriver à la même heure. Je suis partie avec Emilie à 7h10 tapantes pour 2 heures de route. Nous avons traversé cette contrée hostile qu’est la Haute Loire, pleine de brouillard et de pluie, de montées et de descente. J’ai même allumé mes feux antibrouillard, autant dire qu’on se demandait bien quel temps nous attendait sur le lieu du festival. Mais c’était plutôt une bonne surprise, car il faisait beau et chaud. Ce qui tombait bien puisque je n’avais pris aucun vêtement chaud.

Craponne sur Arzon est un village très typiquement village, avec son église, son école et ses vieux aux fenêtres. Mais pour l’occasion il s’était transformée en contrée de l’ouest américain. Il y avait même des cactus (en carton pâte avec des bandes réfléchissantes).

10h : nous avions RDV pour 3h de cours de Line Dance. J’étais enfin dans mon élément, la musique était entrainante, nous apprenions de nouvelles danses, c’était parfait.

13h, c’est la fin, après une petite photo souvenir où je me suis prise pour un équilibriste en m’asseyant sur la rambarde de l’escalier, c’était l’heure du brave, l’heure de l’apéro. Après avoir dégoté une table juste devant la scène où allait se dérouler les premiers concerts du festival off (et croyez moi, ce fut une véritable chance).

2705438865_a4b7ebafd7

Après quelques essais micro, le groupe commence à jouer et à chanter. Aussitôt des lignes de line dancers se forment spontanément. Nous nous contentons de les regarder, avec admiration, car nous sommes loin d’avoir leur niveau !

2705447653_e3a0a19a45

C’était amusant de voir à quel point certaines personnes jouaient le jeu à fond ! Nous avons ainsi pu observer un fermier tout droit sorti de la petite maison dans la prairie, un général de la guerre de Sécession  et bien entendu toute une panoplie de cowboys en tout genre ! Mais je n’ai pas osé faire de photos…

Pour ma part, à part mon jean et mes santiags, je n’avais pas la panoplie complète de la cowgirl, aussi j’ai

2706297650_ba002f2126

essayé quelques chapeaux !

Une journée magnifique, de la super musique, on remet ça bientôt…

Posté par miss_mary à 16:51 - Soirées - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je m'en fiche, j'en ai un à la maison un coboille nanananère

    Posté par Ashley, lundi 28 juillet 2008 à 17:05

Poster un commentaire